Incertain Genres

 

Le réseau Ecart, mis sur pied en 2009, offre un lieu d’échange aux écoles supérieures d’enseignement de la céramique artistique. Il mise sur la pédagogie collaborative et l’ouverture. Depuis sa création le réseau met en valeur les compétences des différentes écoles et favorise la mise en commun des idées, recherches et pratiques de chacune. La synergie entre les établissements se manifeste dans des rencontres, des publications, des échanges entre professeurs et la réalisation de projets évolutifs et transversaux. Ce projet qui se déroule depuis 2013 a pour thématique « le Genre ». Par la céramique, les ateliers ont questionné ses multiples définitions dans nos sociétés. Le fruit de ces deux années de travail sera exposé au Centre Keramis du 10 octobre 2015 au 10 janvier 2016.

 

 Aberration : Déviation, écart par rapport à la norme attendue

L’IPN est un type de profilé standardisé courant de poutre en acier. Celle-ci est régie par des normes de dimensions et de matériaux. Sa forme lui confère une résistance à la torsion et à l’écrasement qui la place comme un des matériaux de choix pour construire des bâtiments et autres charpentes métalliques (cf. : espace d’exposition). Le processus de mise en forme, ici l’extrusion, permet de respecter ces normes. Avec cette aberration  il est question de bouleverser l’une de ces normes. Sans changer le processus de fabrication, l’acier est remplacé par un grès blanc chamotté. La pièce prend la forme et les codes  d’un IPN  mais ne peut plus remplir ses fonctions architectoniques.


Abbération III

Les surtouts de table

« Exposition collective »

du 10 septembre au 19 décembre. Vernisssage le 10, puis ouverture les 11, 12 et 13 septembre de 14h à 19h. Et sur RDV.

vernissage le 10 septembre de 17h à 21h

Aberration I 

Ipn gres keramis matthieu stefani sculpture

 Aberration : Déviation, écart par rapport à la norme attendue

L’IPN est un type de profilé standardisé courant de poutre en acier. Celle-ci est régie par des normes de dimensions et de matériaux. Sa forme lui confère une résistance à la torsion et à l’écrasement qui la place comme un des matériaux de choix pour construire des bâtiments et autres charpentes métalliques (cf. : espace d’exposition). Le processus de mise en forme, ici l’extrusion, permet de respecter ces normes. Avec cette aberration  il est question de bouleverser l’une de ces normes. Sans changer le processus de fabrication, l’acier est remplacé par un grès blanc chamotté. La pièce prend la forme et les codes  d’un IPN  mais ne peut plus remplir ses fonctions architectoniques.


Aberration II 

sculpture keramis Workshop mans brique matthieu stefani

La brique est aussi régie par des normes. Ses standards de dimensions et de poids permettent à l’homme de l’assembler pour une construction plus aisée.

Dans cette seconde proposition il n’est plus question de changer de matériau mais plutôt de jouer avec une autre norme : les proportions. De 20 cm, la hauteur de la brique passe à 160 cm multipliant également son poids par 8.

La brique ne peut plus être alors utilisée pour la construction.

J’ai profité du workshop au Mans pour créer cett aberration, qui, libérée de ses normes habituelles peut sortir du gueulard à l’infini. Une autre contrainte prévisible est alors apparue : la mienne. Un rapport de force s’instaure, un combat qui s’annonce perdu d’avance ou les nouvelles normes sont celles de mon propre corps. Seules les extrémités assurent qu’il s’agit bien d’une

brique.


Sans titre 

J’ai choisi d’utiliser des briques plâtrières pour monter la colonne. Assembler en croix deux par deux elle forme une brique que l’on peut facilement assembler comme des briques classique (mortier ou colle). L’érection de la colonne peut ainsi commencer. Les rainures forment un graphisme qui jalonne l’ensemble de la colonne. Sur chaque brique on retrouve une perturbation, une ouverture à la connotation assez explicite.


Sans titre


Fasciations²

Fasciation² scupture cermaique gres matthieu stefani MPA Botanical project Inox four

Cuddly Porcelain

Exposition «Keep In Touch» RÉSEAU ECART: EUROPEAN CERAMIC ART & RESEARCH TEAM Galerie 11 Columbia