Les Visiteurs du Samedi 24 Septembre 2016      -Exposition de Jurgen Nefzger au Musée de la photographie André Villers-

Conception et réalisation d'un socle sur le concept de la caisse americaine

Les Visiteurs du Samedi 24 Septembre 2016 – Exposition de  Jurgen Nefzger au Musée de la photographie André Villers  © Julien Mc Laughlin
Les Visiteurs du Samedi 24 Septembre 2016 – Exposition de Jurgen Nefzger au Musée de la photographie André Villers © Julien Mc Laughlin

LE DEPARTEMENT DES ARCHIVES – Art Monte-Carlo 2016

C’est dans un espace polyvalent que se situe l’action. Un dispositif comme lieu d’accueil et de repos pour le spectateur, mais qui devient aussi un espace de performances, où se mêlent réalité et fiction.

Dans les temps d’intervalle entre les conférences proposées au sein de la foire, une programmation d’actions est prévue, qui évoquera Catherine Francblin, Cindy Schermann, Jennifer Fley, Dany Bloch, Léa Lublin, Cécile Bart, figures féminines de l’histoire de l’art.

Ce dispositif scénographique et performatif donnera à entendre et à vivre des réflexions sur l’art, sur la figure de l’artiste, sur ses relations au critique, au curateur, au galeriste, à travers des extraits de manuscrits, lettres, tracts, issus des Archives de la Critique d’Art.

Projet proposé par des étudiants du Pavillon Bosio, Art & Scénographie, Ecole Supérieure d’Arts Plastiques de la Ville de Monaco, coordonné par Lucie Audau et Mathieu Stefani, post-diplômes, et les enseignants Renaud Layrac et Mathilde Roman, avec l’aimable autorisation des Archives de la Critique d’Art, INHA.

Espace Departement Des Archives _Espace Diaghilev_ @MatthieuStefani
Espace Departement Des Archives _Espace Diaghilev_ @MatthieuStefani

Vito Acconci, "I have to know you're there facing me" 2015

Villa Sauber NMNM Monaco (Suivi de production)

ue d'exposition LAB - Villa Sauber - I have to know you're there facing me - Installation de vidéos de Vito Acconci - en collaboration avec le Pavillon Bosio ESAP de la Ville de Monaco -  Photo NMNM/François Fernandez, 2015
ue d'exposition LAB - Villa Sauber - I have to know you're there facing me - Installation de vidéos de Vito Acconci - en collaboration avec le Pavillon Bosio ESAP de la Ville de Monaco - Photo NMNM/François Fernandez, 2015

GITANA -Création graphique-  2016


Are you here ? 2014

Are you here ?

Scénographie, Box in the Box 

Est une invitation à une déambulation ouverte, pensée comme une boîte dans une boîte, où les repères et les œuvres ne sont pas immédiatement visibles à la manière de Voyage au centre de Michel Blazy. La scénographie s’impose au spectateur en débordant le lieu imparti. Elle joue sur différentes proportions, du petit au trop grand, proposant un angle de lecture des œuvres. Ainsi la boîte conçue pour Solution d’Absalon est fermée, ne permet tant pas de pénétrer dans la black box. La perception de la vidéo se fait donc de l’extérieur, rejouant l’idée d’un espace inadapté au corps humain.Les échelles de l’architecture sont multiples et obligent le spectateur à adapter son regard pour chaque œuvre, à se  positionner dans l’espace, comme l’imagine Claude Closky dans Toutes les façons de fermer une boîte en carton. Au fur et à mesure du parcours, l’expérience se construit dans le  temps, s’adressant à l’œil comme au corps.

Télécharger
depliant
Are you here.pdf
Document Adobe Acrobat 2.4 MB


Perspection 2013

L’exposition Perspection est le fruit de la collaboration entre les étudiants du master professionnel « L’art contemporain et son exposition » de Paris-Sorbonne (Paris IV) et des étudiants scénographes du Pavillon Bosio, Ecole Supérieure d’Arts Plastiques de la Ville de Monaco, autour de la collection du FRAC Provence - Alpes- Côte d’Azur, partenaire du projet.

 

A partir des collections du FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, « Perspection » propose au spectateur d’expérimenter les distorsions, décalages et altérations de la perception des oeuvres et de leur espace d’exposition. La modernité de l’entre-deux-guerres, évoquée par la photographie Bauhaus à l’entrée de l’exposition, plaçait les bouleversements de la perception au coeur d’une utopie tant esthétique que politique. Articulant les recherches formelles les plus avant-gardistes aux révolutions de la « vie vécue », les photographes de la « Nouvelle Vision » et les artistes pluridisciplinaires de l’école du Bauhaus entendaient ainsi convertir leurs contemporains à de nouveaux modes d’appréhension et d’appropriation du réel. Si la perspective d’une révolution par l’art semble s’être aujourd’hui éloignée, il n’en demeure pas moins que les oeuvres présentées au Pavillon Bosio renouvellent le projet d’une subversion des modes de perception et redéfinissent par là-même le sens comme la pratique de l’exposition.

Télécharger
Depliant Perspcetion
dp_perspection_monaco.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB